la géothermie

Il existe différents type de Géothermie : la géothermie peu profonde, la géothermie  profonde et la très profonde.

Il s’agit d’utiliser la chaleur de la terre. C’est ce que faisaient déjà les Romains et les Chinois il y a plusieurs siècles. Les Islandais utilisent la géothermie depuis des années pour produire le chauffage urbain de Reykjavik.
Le particulier n’est vraiment concerné que par la première. En effet à partir d’une profondeur de 4 m 50 la température de la terre est relativement constante toute l’année et se situé aux alentours de 12°C.
Il s’agit donc de récupérer ces calories pour chauffer une maison, une habitation. Si les coûts d’installation d’une solution de chauffage géothermique sont élevés, le principal attrait  de cette solution est qu’ensuite ils sont très faibles et surtout non soumis aux spéculations sur les prix des matières premières. Mais aujourd’hui le ticket d’entrée reste cher et il est important que la solution retenue soit adaptée à la situation climatique de la maison et correctement dimensionnée.

Les calories qui serviront à vous chauffer peuvent être extraites de

  1. l’eau. On parle alors de aquathermie ou hydrothermie. Ce procédé suppose un forage relativement profond.
  2. D’un système à l’eau basée sur des échanges entre eau glycolée/eau
  3. D’un système basé sur des échanges eau/sol
  4. D’un système dit sol/sol
  5. D’un système basé sur des échanges air/air du type puits canadien.

La chaleur est véhiculée par des « fluides » que l’on nomme caloporteurs.

Rechercher sur le net